Les différences culturelles dans la synergologie

Il peut sembler parfaitement innocent de montrer à quelqu’un un pouce levé pour dire « bonne idée » ou « bon travail », mais dans de nombreuses régions du monde, notamment en Amérique du Sud, le geste du pouce levé est considéré comme très offensif et brut. Les gestes et le langage corporel sont des incroyables systèmes de communication qui varient considérablement entre les différentes cultures et régions. La capacité de décoder la synergologie permet de reconnaître ce qui ne se dit ou ne se fait pas, d’identifier les signes douteux et comprendre le sens du non verbal.

La communication non verbale

Le dicton qui dit «les actes en disent plus que les mots » compte énormément dans les interactions interculturelles. Quand il y a une barrière de la langue, les gestes et la communication non verbale, comme le contact visuel et la posture, ont une grande importance. Dans les cultures occidentales, le contact visuel direct est considéré comme un signe positif de l’engagement. Cependant, au Japon, en Afrique et dans la majeure partie de l’Amérique latine et les Caraïbes, éviter le contact visuel est un signe de respect. Dans les relations commerciales internationales, savoir regarder une personne dans les yeux lorsqu’il parle ou non est très important.

Les gestes

La synergologie est une technique indispensable, particulièrement lorsque la communication verbale ne passe pas. Un léger mouvement d’un doigt peut envoyer radicalement un message différent pour les personnes issues de cultures différentes. Par exemple, aux États-Unis, les gens pointent souvent avec leurs index, tandis qu’au Japon, cela est considéré comme étant grossier et préfèrent pointer en utilisant toute leur main. Le salut est une pratique japonaise signifiant un signe de respect, alors que dans les cultures occidentales, cela est plutôt considérée comme archaïque et inutile. Faire un V avec l’index et le majeur exprime la victoire ou la paix chez de nombreux Occidentaux. En Amérique du Sud et en Australie, montrer le majeur peut être interprété comme quelque chose de grossier et méprisant.

Le toucher

Comme pour les autres gestes, les coutumes régissant la pertinence de contact varient généralement à travers les cultures. Les Occidentaux serrent souvent les mains comme une manière de se présenter même avec des étrangers, et peuvent partager des baisers ou des calins entre amis et les membres de la famille. La culture méditerranéenne permet un baiser sur chaque joue comme un simple salut, tandis que les cultures asiatiques, en général, évitent de toucher les étrangers.